Athlétisme : Le sprinteur brésilien Bruno Fratus renonce aux JO de Paris
Autres sports

Athlétisme : Le sprinteur brésilien Bruno Fratus renonce aux JO de Paris

Le sprinteur brésilien Bruno Fratus, médaillé de bronze à Tokyo sur 50 mètres, a annoncé qu’il ne participera pas aux Jeux Olympiques de Paris. Ayant déjà concouru dans les finales olympiques de Londres en 2012, Rio en 2016 et Tokyo en 2021, cette décision marque un tournant pour le nageur.

À l’approche des sélections brésiliennes pour les JO, Fratus a pris la parole sur les réseaux sociaux pour expliquer son choix : « Au cours des 18 derniers mois, il y a eu quatre opérations chirurgicales, d’innombrables séances de physiothérapie et de rééducation. Tout cela m’a empêché de me préparer d’une manière qui me placerait dans une position compétitive à Paris. »

Fratus, âgé bientôt de 35 ans, souligne que sa condition physique actuelle ne lui permet pas d’envisager une participation sereine aux épreuves parisiennes. Il ajoute avec regret : « J’ai choisi de ne pas participer aux épreuves de sélection olympique la semaine prochaine et, par conséquent, je ne serai pas à Paris. »

Cependant, celui qui avait partagé le podium olympique avec Caeleb Dressel et Florent Manaudou précise que ce retrait n’est pas synonyme de fin de carrière. Lors des Championnats du monde 2022, bien qu’éliminé en demi-finales, Fratus reste un triple médaillé mondial sur la distance reine du sprint.

La nouvelle est tombée tardivement hier soir et laisse présager une redistribution des cartes au sein du sprint mondial. Les spécialistes attendent désormais de voir comment se dessineront les futures compétitions sans l’un des grands noms du sprint aquatique.

En somme, Bruno Fratus fait face à un moment difficile mais semble déterminé à continuer sa route malgré l’adversité. Son absence sera certainement ressentie lors des prochains jeux mais ses contributions passées restent indélébiles dans l’histoire du sport.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer