Dupont peut-il propulser l’équipe de France de rugby à sept vers la gloire olympique ?
Lire Aussi

Dupont peut-il propulser l’équipe de France de rugby à sept vers la gloire olympique ?

Il ne reste plus que trois mois avant les Jeux olympiques de Paris. À l’heure actuelle, la France nourrit des espoirs de médaille dans presque toutes les disciplines, certains experts prédisant que la nation hôte pourrait rafler jusqu’à 100 médailles toutes disciplines confondues.

Cependant, nombreux sont ceux à avoir désigné un nom légendaire plus qu’un autre comme espoir de médaille : Antoine Dupont. En début d’année, il a renoncé à son brassard de capitaine et à son poste de demi de mêlée de l’équipe de France de rugby à XV pour pouvoir disputer le SVNS, dans l’objectif de représenter la France aux Jeux olympiques qu’elle organise. 

Le pari est-il réussi et peut-il vraisemblablement aider son pays à monter sur le podium ? C’est ce que nous allons analyser.

La carrière de Dupont en rugby à sept jusqu’à présent.

Lorsque Dupont a annoncé pour la première fois son intention de faire l’impasse sur le Six Nations pour se tourner vers le rugby à sept, nombreux sont ceux à s’être montrés sceptiques. De fait, un certain nombre de médias reconnus couvrant le rugby ont rapporté que Fabien Galthié, sélectionneur de l’équipe de France de rugby à XV, désapprouvait sa décision. Par la suite, celle-ci a provoqué d’innombrables débats sur la capacité d’Antoine Dupont à adapter son jeu aux spécificités du rugby à sept. 

Dupont a répondu à ses détracteurs avec vigueur dans ses premières apparitions avec la sélection à sept lors de l’étape de Vancouver. Au Canada, il a marqué un essai qui a donné la victoire aux siens en quart de finale contre l’Irlande, avant de finalement les aider à décrocher la médaille de bronze.

Lors de l’étape suivante à Los Angeles, il a conduit son équipe à son premier trophée en rugby à sept depuis 19 ans !

Résultats de l’équipe depuis son arrivée

Malgré des difficultés lors de ses trois premières sorties avant l’arrivée de Dupont, la France a continué exactement sur la même lancée depuis la fin de l’étape de Los Angeles et le départ de Dupont.

D’ailleurs, lors de l’événement suivant, à savoir l’étape de Hong Kong en avril, elle a décroché la médaille d’argent. L’équipe semble donc trouver son rythme de croisière au bon moment.

Verdict

Si une médaille olympique est loin d’être acquise, il ne fait aucun doute que la présence de Dupont enrichit l’équipe de France. Sans lui, c’est une équipe solide et compétente, qui peut créer la surprise face à des formations comme la Nouvelle-Zélande, les Fidji et l’Argentine quand elle est dans un bon jour.

Cependant, avec Dupont, elle passe du statut d’outsider à celui de candidat au podium. Beaucoup de choses devront tourner en faveur de la France si elle veut aller chercher l’or olympique, mais les résultats de Dupont avec les Bleus (une médaille de bronze et une médaille d’or) montrent que s’il est disponible et prêt physiquement, elle a toutes les chances de monter sur le podium à Paris cet été.

Bouton retour en haut de la page
Fermer