Football : Le modèle de la Ligue des Champions asiatique critiqué par le syndicat mondial des footballeurs
Football

Football : Le modèle de la Ligue des Champions asiatique critiqué par le syndicat mondial des footballeurs

Le syndicat mondial des footballeurs, FIFPRO, a récemment publié un rapport critiquant sévèrement le modèle actuel de la Ligue des champions asiatique. Selon eux, l’organisation par l’AFC est « non viable », principalement en raison des distances considérables à parcourir pour les matchs.

La compétition couvre une zone immense, s’étendant de l’Australie au Moyen-Orient et jusqu’à l’Asie centrale. La FIFPRO souligne que ces déplacements fréquents ajoutent une charge supplémentaire sur les joueurs qui affecte leurs performances ainsi que celles des clubs.

Actuellement divisée en deux zones géographiques, « Ouest » et « Est », la Ligue des champions asiatique prévoit de centraliser ses phases finales en Arabie saoudite dès la prochaine édition. Cependant, cette nouvelle structure ne semble pas plus durable aux yeux du syndicat.

Pour la FIFPRO, il est essentiel que l’AFC reconsidère son approche et mette en place un partenariat véritable avec toutes les parties prenantes afin d’établir un modèle plus pérenne. Ils déplorent également le fait que les subventions financières fournies par l’AFC ne suffisent pas à couvrir les frais engendrés par les longs voyages.

Takuya Yamazaki, président de la FIFPRO pour l’Océanie et l’Asie, espère que ce rapport initiera des discussions constructives entre tous les acteurs concernés par la Ligue des Champions asiatique. Selon lui, il est temps d’envisager une refonte profonde pour assurer le bien-être des joueurs et la qualité du jeu.

En somme, si rien n’est fait pour améliorer la situation, on risque de voir se détériorer non seulement le niveau sportif mais aussi la santé même de ceux qui font vivre ce sport : les footballeurs professionnels.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer