Rugby | CC : Nouvelles rassurantes pour Joel Sclavi, genou touché pour Dillane (La Rochelle)
Rugby

Rugby | CC : Nouvelles rassurantes pour Joel Sclavi, genou touché pour Dillane (La Rochelle)

Le match de dimanche a été marqué par une inquiétude pour le pilier argentin de La Rochelle, Joel Sclavi. Sorti sur civière en fin de match à Sale, l’athlète a ressenti une décharge au niveau des cervicales. Néanmoins, selon les dires de l’entraîneur Rémi Talès, la situation semblait moins grave que prévu puisque Sclavi se tenait debout et marchait dans le vestiaire.

Parallèlement, une autre mauvaise nouvelle est venue assombrir la journée de l’équipe. Ultan Dillane, blessé au genou droit, sera contraint à une absence des terrains. L’entraîneur a annoncé que le joueur serait éloigné pour au moins trois semaines, une durée qui pourrait s’étendre en fonction des résultats des examens à venir.

Ce dimanche n’a pas été sans succès pour le Stade Rochelais qui a su arracher une victoire de 24-37 contre Sale, assurant ainsi leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe des champions. Cependant, cette victoire a été ternie par les pertes de deux joueurs clés sur blessures.

Joel Sclavi a été une préoccupation majeure quand il a quitté la pelouse sur civière. L’esprit d’équipe et la solidarité ont été immédiatement perceptibles, tandis que l’équipe manifestait sa préoccupation pour la santé du joueur. Rémi Talès a partagé après le match que bien que la situation a nécessité beaucoup de précautions, le fait que Sclavi puisse marcher était rassurant pour sa santé.

Ultan Dillane a également dû abandonner ses coéquipiers de manière prématurée, sortant en début de première période suite à une blessure. Touché au ligament interne du genou droit, le deuxième-ligne irlandais fait face à une période d’incertitude quant à sa capacité de retour sur le terrain.

Il est prévu que Dillane subisse des examens plus approfondis afin de déterminer la gravité de sa blessure et le temps nécessaire pour sa récupération. Les résultats définiront si son absence s’étendra au-delà des trois semaines initialement prévues, pouvant potentiellement atteindre jusqu’à huit semaines.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer