Tennis : Deux joueuses blanchies d'accusations de dopage après 18 mois de suspension
Tennis

Tennis : Deux joueuses blanchies d’accusations de dopage après 18 mois de suspension

La joueuse britannique Tara Moore (31 ans, ancienne 83e mondiale en double) et la Chilienne Barbara Gatica (27 ans, ancienne 201e mondiale en simple) ont été suspendues à titre provisoire dans le cadre du Programme antidopage de tennis (TADP).

Cette suspension a été prononcée le 27 mai 2022 pour Moore et le 17 juin 2022 pour Gatica, à la suite de tests positifs pour usage de stéroïdes anabolisants, et de boldenone dans le cas de Moore, qui ont eu lieu à Bogota (Colombie) en avril 2022.

En décembre, un tribunal indépendant a conclu que de la viande contaminée, consommée par les deux joueuses dans les jours précédant la collecte de l’échantillon, « était la source de la ou des substances interdites trouvées dans les échantillons des joueuses ». Le tribunal a jugé que les joueuses « n’avaient commis aucune faute ou négligence ».

En conséquence, les suspensions provisoires ont été immédiatement levées. Cependant, malgré cette révélation, Barbara Gatica reste écartée des compétitions. Elle a été suspendue pour une durée de trois ans, jusqu’au 8 décembre 2025, après avoir admis avoir enfreint les règles du programme anticorruption et avoir délibérément perdu un match en 2016.

L’International Tennis Integrity Agency (ITIA) a exprimé son engagement à informer les joueurs des risques de contamination de la viande dans certaines parties du monde. L’agence a fait cette promesse dans le but de prévenir de tels incidents à l’avenir.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer