Football - MHSC : Mousa al-Tamari ne souffre que d'un hématome
Football

Football – MHSC : Mousa al-Tamari ne souffre que d’un hématome

Lors du match nul entre Montpellier et Lens (0-0) ce vendredi, Mousa al-Tamari, ailier jordanien de Montpellier, a dû quitter le terrain en seconde période à cause d’une blessure. Touché à la cheville gauche suite à un coup de Kevin Danso, le joueur a quitté le stade de la Mosson avec des béquilles.

Après l’incident, des examens ont été réalisés dans la nuit à l’hôpital, ainsi que de nouveaux tests le samedi matin. Heureusement, ces examens se sont avérés rassurants, et il a été confirmé que le joueur ne souffrait pas de fracture, information rapportée par France Bleu Hérault.

L’entraîneur de Montpellier, Michel Der Zakarian, a exprimé son mécontentement envers l’arbitrage du match. Il était furieux que Danso n’ait reçu qu’un carton jaune pour son intervention, alors qu’il estimait qu’un carton rouge aurait été plus approprié.

Malgré l’absence de fracture, la situation n’est pas entièrement positive pour Montpellier. Le coach des Pailladins a indiqué que la date de retour d’Al-Tamari était incertaine, car un important hématome empêche toujours le joueur de poser le pied au sol.

Al-Tamari, qui a rejoint Montpellier cet été et a déjà marqué cinq buts en Ligue 1 cette saison, ne pourra pas reprendre l’entraînement lundi avec le reste de l’équipe. Sa participation au match contre Metz le dimanche suivant est également compromise.

En attendant, le joueur suivra un programme de rééducation adapté élaboré en collaboration avec le staff médical du club, afin de favoriser sa récupération.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer