Basket | NBA : New York et Toronto en pleine bataille judiciaire
Basket

Basket | NBA : New York et Toronto en pleine bataille judiciaire

Son nom ne vous dit peut-être rien. Ikechukwu « Ike » Azotam est au centre d’une controverse sans précédent dans l’histoire de la NBA. Il s’agit du premier procès entre deux équipes de la ligue pour violation de propriété intellectuelle.

Ancien joueur à l’université de Quinnipiac, il a quitté les New York Knicks en juillet, après y avoir occupé les postes de coordinateur et de directeur de l’analyse vidéo pendant trois ans.

Il a pris la direction de Toronto, mais les Knicks l’accusent d’avoir emporté avec lui des informations précieuses. En effet, selon la franchise new-yorkaise, Azotam aurait transféré environ 3000 documents de son adresse mail professionnelle vers son compte personnel, documents que son ancien employeur considère comme « confidentiels ». Ces documents incluraient des vidéos d’analyse de jeux d’adversaires de la saison 2022-2023.

Le 21 août, les Knicks ont officiellement déclaré la guerre sur le plan judiciaire en portant l’affaire devant un tribunal de Manhattan. La plainte visait Azotam mais également 11 autres employés de la franchise canadienne, y compris le nouveau coach Darko Rajakovic.

Le coach des Raptors, s’adressant à la presse le 2 octobre, a tenté de minimiser l’affaire : « Je sais qu’il n’y a rien qui vaut la peine que je m’inquiète. Je ne peux qu’attendre que ce procès soit fini pour que chacun voie la vérité ».

Cependant, les tensions ne font que monter puisque New York l’accuse maintenant d’avoir ordonné le vol de ces données confidentielles pour l’aider dans sa préparation à sa première saison en tant que coach principal, selon des documents judiciaires révélés par ESPN.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer