Tennis - Coupe Davis : Agacé par un test antidopage avant d'affronter la Grande-Bretagne, Djokovic ne connaissait pas le protocole
Tennis

Tennis – Coupe Davis : Agacé par un test antidopage avant d’affronter la Grande-Bretagne, Djokovic ne connaissait pas le protocole

Lors d’une conférence de presse devant les médias serbes, Novak Djokovic a partagé son irritation suite à un contrôle antidopage survenu avant le match de son équipe nationale contre la Grande-Bretagne.

Il trouvait anormal que les contrôleurs antidopage soient présents avant la rencontre, une situation qu’il n’avait jamais expérimentée au cours de ses vingt ans de carrière. « Cela n’a pas de sens de le faire avant alors que je serai là après le match », a-t-il déclaré.

Djokovic a expliqué qu’il avait été informé de la nécessité de se soumettre à un contrôle une heure et demie avant le début du match, ce qui perturbait ses routines d’avant-match. Il a souligné l’importance de ne pas avoir à se concentrer sur le prélèvement de sang ou d’urine à ce moment-là. « J’ai toujours défendu les contrôles, mais pas avant les matches », a-t-il affirmé, ajoutant qu’il devrait y avoir des limites à ces procédures.

Les organisateurs lui avaient expliqué que le contrôle était prévu avant le match afin de ne pas empiéter sur le repos des joueurs après celui-ci. Le  Tennisman a rétorqué que l’équipe victorieuse aurait de toute façon un jour de repos le vendredi. « Il n’y a rien à cacher, mais il doit y avoir certaines limites », a-t-il insisté.

Cependant, ce que Djokovic semblait ignorer, c’est que durant la réunion des capitaines avant le début du ‘Final 8’, il avait été mentionné qu’il pourrait y avoir des contrôles inopinés, à effectuer soit avant soit après une rencontre.

Contrairement aux pratiques habituelles sur le circuit où les contrôles sont réalisés après les matchs, Djokovic avait choisi de se soumettre au contrôle après le match, mais cela impliquait que l’équipe serbe soit sous la surveillance de l’agent antidopage dès le début du contrôle.

Un membre de l’organisation a clarifié la situation : « En Coupe Davis, les équipes sont notifiées avant le début de la rencontre. Cela permet aux joueurs de choisir s’ils préfèrent le faire avant leur match, sinon ce sera après ».

Il a ajouté que certains joueurs préfèrent se soumettre au contrôle avant leur match pour être libres de toute obligation après la rencontre, ce qui leur évite de rester plus longtemps que nécessaire sur le site du match.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer